Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 13:24

Dimanche 20 septembre 2015:

Le programme: Le haut Trégor, La Roche derrien, Lannion et Brélévénez, La Clarté Ploumanach, Trégastel, Pleumeur Bodou, Trébeurden, Ploumilliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La Roche Derrien (22): La chapelle du calvaire.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La Roche Derrien vue du ciel...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La Roche Derrien, La chapelle de la Pitié blanche, carte postale ancienne...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

En 1394, le duc de Bretagne Jean V s'empara de La Roche et fit détruire le château. Le connétable de Clisson fit alors fortifier l'église pour que les marchands venant trafiquer à La Roche aient un refuge, aussi la sentence arbitrale entre le duc et Clisson, du 24 janvier 1395 (n. s.) stipulait-elle que l'église pourrait demeurer fortifiée jusqu'à la reconstruction du châtel ou des fortifications de la ville.

L'édifice actuel comprend une nef avec bas côtés de trois travées, puis un choeur avec bas côté nord de trois travées ; et, au sud, une grande chapelle privative, flanquée elle-même à l'ouest d'une autre chapelle communiquant avec elle par trois arcades et, avec le choeur par une. Il date des XIVème et XVème siècles avec quelques restes du XIIIème siècle.

En 1793, la destruction par la foudre du clocher, entraînera la destruction de la chapelle du côté Nord. L'édifice a été restauré en 1820 et en 1890, et la flèche du clocher, renversée à nouveau par la foudre en 1853, a été relevée aussitôt. Au bas de la nef le porche est accosté du clocher et d'une chapelle moderne. Une seconde chapelle sur la longère nord [Note : La chapelle du Rosaire a été reconstruite en 1894] et la sacristie sont également modernes. Le porche midi, du XVème siècle, présente des niches identiques à celles de Kermaria Nisquit, en Plouha.

L’édifice, aux dimensions imposantes (environ 35 mètres de longueur sur 30 mètres de largeur) a été classé le 4 septembre 1913.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Église de La Roche Derrien, le chœur vu depuis l'orgue...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

L'orgue de l'église de La Roche Derrien a une histoire, il provient de la cathédrale de St Brieuc qui le céda à la paroisse lors du changement d'orgue à la cathédrale. Avant d'arriver à St Brieuc, une partie était en place à l'abbaye de Westminster à Londres... Le buffet a été réalisé sur place.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Découverte de l'orgue de l'église de La Roche Derrien lors de ces journées du Patrimoine 2015...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le chemin de croix de l'église...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

17° Vitrail moderne de l'église représentant la reddition de Charles de Blois lors de la bataille de La Roche-Derrien en 1347. Carton de H. Magne. On y voit les armes de Bretagne, de Montfort, de Blois et de la Roche-Derrien. En partie inférieure se voit les blasons du Pape Pie XI et de l'évêque Monseigneur Serrand.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Vitrail moderne de l'église représentant la reddition de Charles de Blois lors de la bataille de La Roche-Derrien en 1347. Carton de H. Magne. On y voit les armes de Bretagne, de Montfort, de Blois et de la Roche-Derrien. En partie inférieure se voit les blasons du Pape Pie XI et de l'évêque Monseigneur Serrand.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Dalle funéraire du XVème siècle portant les statues tumulaires d'un chevalier et de sa femme. Il s'agit de l'écuyer François de Kerbouric (enterré là le 19 janvier 1680, par M. Fouësou, recteur de Langoat) et de son épouse Mlle. Louise de Kersalliou (ou Kersaliou), dame de Kerbouric, demeurant au manoir de Roc'hélec'h, en Langoat). " L'enfeu qui renferme la dalle funéraire des seigneurs de Kerbouric, s'ouvre d'un côté dans la chapelle du Rosaire et donnait de son côté fermé dans l'ancien cimetière qui entourait l'église " (M. Charant). Le chevalier est représenté couché, en armure, les mains jointes, l'épée entre les cuisses et les pieds appuyés sur un lion couché.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les fonts baptismaux...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les bannières de l'église...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les stalles du choeur...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La chaire à prêcher...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Détail de panneaux sculptés...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Langoat (22): L'église Sainte Pompée...

l'église Sainte-Pompée (1768-1778) qui a remplacé un édifice ancien du XIIIème siècle. Sainte Pompée (épouse d'Hoël Ier qui régna sur la Bretagne au VIème siècle) est la mère de Saint-Tugdual, premier évêque de Tréguier. Construite sur les plans de Jacques François Anfray, l'église a été consacrée en 1782. La voûte est décorée de représentations des douze apôtres. A l'intérieur de l'église se trouve le tombeau de sainte Pompée, en tuffeau et granit, qui date de 1370 et qui a été restauré en 1846 : autour du tombeau des bas-reliefs sculptés représentent des scènes de sa vie et un gisant en décore le couvercle. L'ancienne église qui menaçait ruine dès 1751, fut interdite par l'évêque le 16 mars 1763. Plusieurs recteurs de Langoat sont inhumés dans l'église : Ollivier Paris (décédé le 27 juin 1822), François Benoist (décédé le 18 avril 1872), Yves Rivoalan (décédé le 5 mai 1884), Yves-Marie Geffroy (recteur de 1812 à 1837), Jean-François Parco (recteur de 1937 à 1954), etc ..... Les seigneurs de Coscaradec, Trévenou (ou Treveznou), Kermouster, Launay-Trolong, Kerprigent en Minihy-Tréguier, avaient jadis des prééminences dans l'église de Langoat ;

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Encore un cadran solaire au-dessus de la porte latérale de l'église...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Langoat, la voûte de l'église avec la représentation des 12 apôtres...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Langoat: Le tombeau de Sainte Pompée qui était l'épouse d'Hoël 1er qui régna sur la Bretagne au VI ème siècle. Sainte Pompée était la mère de St Tugdual, le 1er évêque de Tréguier.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Stalles du choeur de l'église de Langoat...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Quelle tranquillité le dimanche matin pour visiter le vieux LANNION... Voici quelques photographies de vieilles maisons du centre ville...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Lannion (22): Les maisons à pans de bois du début du 17ème siècle, composées d'un rez-de-chaussée en granite surmonté de deux étages en encorbellement coiffés par un pignon d'ardoise en double ressau.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Détails des sculptures de la façade...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Carte postale ancienne, vieilles maisons de Lannion...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Lannion, les vieilles maisons, carte postale ancienne...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les métiers que l'on a peut-être oublié ?... Le commerce des pommes et du cidre.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Rien d'extraordinaire sur le plan architectural sauf que... Si vous le l'avez pas remarqué, voyez le chat au-dessus du vide!.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Lannion: L'église St Jean du Baly...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le cadran solaire de 1668...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le rétable du Rosaire... Sur le tableau central, sont représentés, la Vierge, St Dominique et Catherine de Sienne... A gauche, la statue de Ste Anne avec Marie et à droite, celle de Joseph avec l'enfant Jésus.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Statue de Sainte-Anne...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le vitrail représentant la Visitation...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Statue de la Vierge...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La Nativité du Christ...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le vitrail: la circoncision de Saint-Jean-Baptiste...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Lannion, le Maître-autel de 1787...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le vitrail du Choeur...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Saint-Joseph...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Saint-Joachim...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

L'église de Lannion: Le rétable du Sacré-Coeur, avec au centre le tableau représentant le baptême du Christ, à gauche la statue de Saint-Jean Discalcéat et à droite, celle de Saint-Jean Baptiste...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La chaire à prêcher...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La piéta...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La Vierge...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les fonts baptismaux...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Lannion, la chaire à prêcher de l'église...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les belles sablières de la voûte de l'église de Lannion...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

L'église de Lannion, suite de photos des sablières de la voûte...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les sablières de la voûte...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Ecce Homo...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La statue de Saint-Roch...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le Christ en croix...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le buffet d'orgues...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Eglise de Lannion, la chaire à prêcher...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La chaire à prêcher...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Pilier creux avec un escalier...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Eglise de Lannion, le vitrail de l'Annonciation...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Affiche ancienne représentant l'escalier de Brélévenez, joignant Lannion à l'église de Brélévenez...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

L'escalier vu depuis l'église de Brélévenez...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Vieille porte face à l'église...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le clocher de l'église de Brélévenez...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Chevet roman de la fin du XIIème siècle (1190) et du début du XIIIème siècle. Le porche Sud est de la même époque que le chevet. Les trois colonnes dominant le porche sont datées de 1639. L'Ossuaire en granit (venant de l'ancienne paroisse du Rusquet) date du XVème siècle. La Tour "Plomb", peut-être ancien clocher, a servi de tour de guet et fut fortifiée contre les Anglais par le connétable de Clisson en 1386 (guerre de Succession de Bretagne). En 1395, celui-ci a dû tout remettre en état, ce qui a obligé à refaire en partie nef et bas-côtés au XIVème et XVème siècles. La tour, le clocher, le porche ouest et la chapelle-ossuaire sont du XVème siècle. La grande verrière de la façade Sud, de style gothique flamboyant, comporte des vitraux de l'atelier Hubert de Sainte-Marie de Quintin (1956).

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La voûte de l'église de Brélévenez...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La statue du Christ aux liens ("Ecce Homo") en bois serait du XIIIème ou du XVème siècle.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La statue de St Yves...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Saint Antoine de Padoue...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Eglise de Brélévenez, la chaire à prêcher...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le Maître-autel comporte un retable baroque fait en 1660 par Olivier Martinet, de Laval, à la demande du comte Claude (ou Pierre) de Lannion (voir les armoiries, au-dessus des deux niches). Le tableau central représente la descente de croix trinitaire (le Christ, mort, soutenu par Dieu le Père et surmonté de la colombe du Saint-Esprit).

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La cuve des fonts baptismaux (XVème siècle) est ornée sur chaque face, de têtes d'anges sculptées et d'écussons martelés. Elle aurait été achetée au XIXème siècle à la paroisse de Plestin les Grèves pour la somme de 100 francs.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La Chapelle du Mont Carmel ou des fonds Baptismaux, ajoutée au XVIIIème siècle du côté Nord. Elle possède un autel de granit surmonté d'un retable représentant la Vierge donnant le scapulaire à saint Dominique et sainte Catherine de Sienne. Au pied de cet autel est inhumé messire Guillaume Rolland, recteur de Brélevenez et fondateur de la confrérie du Mont-Carmel, décédé le 20 mai 1716.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Quelques stations du chemin de croix de l'église de Brélévenez...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le lutrin...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le buffet d'orgue et quelques détails à suivre...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le groupe sculpté de l'Ascension au-dessus de la porte de la sacristie (reconstruite en 1845), date du XIIIème siècle. On y voit la Vierge et six apôtre le jour de l'Ascension du Christ.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Un confessional...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Cette plaque rappelle le souvenir de l'abbé Jacques Jan (vicaire à Brélévenez lors de la Révolution), décédé de faim et misère le 14 juillet 1794

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les bannières de l'église...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La Crypte a été refaite vers la fin du XVIIIème siècle (ou vers 1809 lors des travaux du choeur par Mgr Caffarelli, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier) en remplacement de celle du XIIème siècle. Le groupe de la Mise au tombeau est du XVIIIème siècle et vient sans doute de l'atelier Guérin.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les boiseries e droite et de gauche du choeur au-dessus des escaliers menant à la crypte...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La Chapelle Sud, dédiée à la Trinité, est construite au XIII et XIVème siècle. Le retable en bois est du XVIIème siècle et a été offert par la corporation des tisserands de Crec'h Tanet. Leurs navettes ornent les blasons au-dessus de chacune des niches. Un groupe sculpté surplombe le tableau central reproduisant la Pentecôte (la Vierge entourée des apôtres recevant les dons de la colombe du Saint-Esprit... Et Ex-voto au premier plan.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Voûte céleste de la chapelle de la Trinité...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La chapelle de la Trinité, détail du tableau représentant la Pentecôte...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La chaire à prêcher et les détails à suivre...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Gros plan sur la chaire à prêcher de Brélévenez...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Rétable de la confrérie des trépassés...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Nous sommes en pays breton !...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Je me suis amusé à chercher sur le Net s'il y avait d'autres affiches, en voici deux...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

L'édifice, daté de la grande époque de l'architecture religieuse bretonne, fut commencé en 1445 par "Don Guillaume Quintin, prêtre", et financé par Rolland IV de Coëtmen, vicomte de Tonquédec.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le sanctuaire fût achevé vers 1610 (la chapelle sud, dite de Saint Samson, semble datée du tout début du XVIIème siècle), la flèche en 1645.

Des moellons venant de la forteresse gallo romaine de Ploumanac'h ont été utilisés pour les dernières parties de la construction, cette forteresse ayant été rasée en 1594 par les troupes fidèles au roi, lors des troubles de la Ligue (épisode des Guerres de Religion).

La croix, située au Sud dans l'enclos, fut érigée en 1630 par les soins du prêtre Guillaume Salaün.

La sacristie, beaucoup plus récente, a été ajoutée en 1830 par les soins, semble-t-il, d'un dénommé N. Le Saux.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le porche Sud, construit vers 1500 et qui possède une charpente dont une ferme porte la date de 1573, est équipé de deux bancs de délibération. La sculpture très fouillée du linteau représente l'Annonciation et la Pietà. Au-dessus, dans une niche, une Vierge Mère en granite, avec un gracieux mouvement de hanches.

Ce porche abrite de remarquables statues : Vierge entourée d'anges, sainte Anne, saint Pierre et les quatre Evangélistes. Les panneaux de bois sculptés de la porte représentent les saints Pierre et Paul, saint Jean-Baptiste, la Vierge et l'Annonciation.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le chemin de croix, œuvre du peintre Maurice Denis... Ce chemin de croix est peint sur des plaques de fibro-ciment et a été offert par le peintre en 1931.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

- A droite, sortant du mur, un bénitier du XVème siècle est orné de têtes de Maures. A cette époque Constantinople vient de tomber aux mains des Turcs ; l'Islam inquiète la Chrétienté, qui se place sous la protection de Marie.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Quelques ex-votos... des bâteaux puisque nous sommes sur le littoral.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Affiche ancienne tourisme de Perros Guirec... Un reportage a déjà été consacré à Perros Guirec et les 7 îles...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Entre Perros et Ploumanach, la Côte de granit rose...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La côte de granit rose entre Perros-Guirec et Ploumanach...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Ploumanach, ancienne carte postal représentant l'oratoire St Guirec sur la plage...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Ploumanach (22): Le parc des sculptures christian Gad et Daniel Chhe, deux carriers décédés...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Aucun respect pour une oeuvre d'art ou bien au contraire amateur d'art !.

Femme fleur ou femme enceinte de Wattel, granit beige de Bignan.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Nu primitif de Pierre Székely , granit rose de la Clarté...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Jeune goéland argenté mal éduqué !...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Tatsumi Sakaï : La colline et la crique.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Hervé Quéru: La vie au soleil.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Sculpture de Joseph Visy en granit rose de la Clarté, granit bleu de l'île Grande, gabbro noir de Ste Anne à Trégastel. Cette statue Madame et son chien a, dans un premier temps, été installée au parc des sculptures de Ploumanac'h.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Trégastel les rochers, près de la chapelle.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Trégastel (22): La chapelle Sainte Anne des rochers...

La chapelle est fondée par Jean de Lannion, seigneur des Aubays. Vers 1630, il est lieutenant de la maréchaussée de Bretagne, gouverneur de Lannion, capitaine du ban et de l'arrière-ban de l'évêché de Tréguier, chargé de surveiller les côtes. Il a, en outre, une grande dévotion pour sainte Anne, patronne de la Bretagne, ce qui explique la dédicace de cet édifice. La chapelle est reconstruite en 1787 et agrandie par trois fois autour de 1930. Son cachet ancien est préservé grâce au réemploi de pierres provenant du hameau de Keravel. Sur l'un des piliers de l'entrée de l'église, se trouve le torse sculpté d'un Christ mutilé, en granit de Kersanton, provenant du calvaire du bourg, édifié en 1872. C'est tout ce qu'il reste de la grande croix, issue des ateliers d'Yves Hernot de Lannion et frappée par la foudre en 1912.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La croix devant la chapelle...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les deux petits vitraux de la chapelle Ste Anne (très, très sombre!)...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Trégastel, le Père éternel sur son rocher...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Trégastel, la plage...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Trégastel, le château de Costaeres...

Le terme château est galvaudé, c’est en fait un gros manoir de style néo-médiéval caractéristique des grandes maisons de villégiature de la fin du XIXe siècle sur la Côte de granit rose.

L’édifice, à volumétrie complexe issue de plusieurs agrandissements, est réalisé en granit rose issu des carrières de La Clarté, quartier de Perros-Guirec. Le toit est en ardoise.

Son aménagement intérieur a été conçu avec le bois de récupération d'un trois-mâts échoué en hiver 1896, le Maurice

Celui-ci a été édifié sur un îlot acheté par Bruno Abakanowicz (appelé aussi Bruno Abdank, qui a construit un peu plus tard vers 1896 l'Hôtel Bellevue à Ploumanac'h), ingénieur et mathématicien d'origine polonaise à la fin de l’été 1892 au douanier René Le Brozec, un Perrosien qui y cultivait des pommes de terre et faisait sécher du lichen et du poisson. La transaction de l’époque fut de 0,25 franc le mètre carré. Il a été achevé vers 1896 par l'ingénieur Lanmoniez et l'entrepreneur lannionnais Pierre Le Tensorer2.

Après 1900, date du décès du propriétaire, sa fille, Sofia Abakanowicz, devenue madame Poray, fait agrandir la villa d'une aile à l’ouest en retour sur la façade postérieure.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la villa est réquisitionnée par l'armée allemande, et subit quelques dommages intérieurs.

Le 6 septembre 1990, un incendie détruit en partie l'intérieur de l'édifice.

L'image de ce château sur son îlot est souvent utilisée pour illustrer cartes postales et guides touristiques de la Côte de granit rose, des Côtes-d'Armor et de la Bretagne.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Pour la petite Histoire, le romancier Henryk Sienkiewicz séjourna à Costaeres en 1898/1899 et y termina son roman Quo Vadis alors publié depuis 1895 sous la forme de feuilleton, ce roman lui vaudra en 1905, le prix Nobel de littérature...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Vue de Trébeurden...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Trébeurden, le port Milliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le Père Trébeurden...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le menhir christianisé de St Uzec à Pleumeur Bodou, carte postale ancienne datant de 1930, les peintures étaient encore visibles...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le menhir de Saint-Uzec fut dressé au Néolithique (5 000 - 2000 ans av. J.-C.). Il fut ensuite christianisé après le VIe siècle.

Son nom vient de celui du moine Duzec qui fonda au VIe siècle un petit monastère sur un territoire très limité allant de la chapelle de Pleumeur-Bodou au menhir.
Le menhir fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 18891 sous le nom de Menhir de Saint-Duzec.

Le menhir pèse 80 tonnes, mesure environ 6 m de hauteur (hors-sol, environ un tiers dans le sol) et 2,6 m de largeur.

Le menhir fût peint et sculpté (probablement au XVIIe ou XVIIIe siècle). Les peintures sont maintenant effacées. Il est surmonté d'une croix. En partant du haut, trois groupes de sculptures et peintures sont présents sur le menhir:

  • la partie haute est sculptée et composée d'une lune, d'une femme avec les mains jointes et d'un soleil. Le soleil et la lune sont des symboles païens. La femme peut donc être assimilée à une sculpture païenne : peut-être une déesse-mère celtique. Mais elle peut aussi représenter la vierge Marie en l’associant au second groupe.
  • en dessous des sculptures représentent les instruments de la passion du christ (visage entouré d'une couronne, échelle, pince, ...)
  • à mi-hauteur était peint un christ en croix qui est maintenant totalement effacé.

Sur la face opposée, l'on note deux éléments importants :

  • des rigoles qui partent du haut du menhir ont été creusées par l'écoulement de l'eau de pluie depuis que le menhir est dressé.
  • en bas du menhir une marmite indique clairement que la pierre avant d'être dressée était couchée et que cette face était sur le dessus
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Pleumeur Bodou, le radôme.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Cette chapelle rurale est située dans une prairie, à l'écart des habitations. De style Beaumanoir, fréquent dans la région, elle porte un clocher-porche lannionnais flanqué d'une tourelle-escalier. La porte sud est de style gothique flamboyant, le chevet est plat avec des contreforts et une grande fenêtre à remplage gothique. On y accédait par le manoir de Saint-Samson.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le menhir de la chapelle Saint Samson.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La fontaine de la chapelle Saint Samson à Pleumeur Bodou.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Pleumeur Bodou, façade de restaurant peinte sur la route de Lannion...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Nous terminerons ce reportage par l'église de Ploumiliau, près de Lannion...

L'église de Ploumilliau a été fondée au VIème siècle par le saint éponyme Milliau, l'un des multiples défricheurs de l'Armorique. A la fin du XVème siècle, elle est rebâtie dans le style gothique flamboyant par l'atelier Philippe Beaumanoir de Morlaix qui la marque d'une innovation architecturale caractéristique : le "clocher-mur". Deux contreforts soutiennent une plate-forme qui supporte le clocher dont la flèche octogonale s'élance à 32 m du sol.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les gargouilles de la plate-forme du clocher sont de longs dégorgeoirs saillants par lesquels l'eau pluviale peut se déverser à l'écart des murs. Les autres sont seulement décoratives et symboliques : Elles représentent des animaux fantastiques et caractérisent le style gothique breton initié, dans tout le Trégor, à la fin du XVème siècle, par l'atelier Beaumanoir de Morlaix. Elles évoquent peut-être le dragon de l'Apocalypse "qui lançait de sa gueule l'eau comme un fleuve" : Elles seraient ainsi "les représentations des démons conquis par l'église et voués à devenir les esclaves livrés aux tâches les plus ingrates". Ces "estranges bestes" projetées dans le vide en rondes-bosses, ne manquaient pas de frapper les imaginations. L'art de la Renaissance les fait disparaître et les remplace par de simples fûts de canon beaucoup moins suggestifs.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La piéta...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La chaire à prêcher du XVIIème siècle...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Détails des sculptures de la chaire à prêcher de l'église de Ploumilliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le Maître-autel du XVIIème...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les bannières de l'église de Ploumilliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les panneaux polychromes de l'ancien jubé de l'église St Milliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Statue de Saint-Milliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La statue de Saint Yves...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

La statue de Saint-Pierre...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Sainte Anne et la Vierge Marie...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Le Sacré Coeur...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Saint Isidore...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

L'ankou, une des rares statues de ce type en Bretagne...

Armé de sa pelle et de sa faux, affûtée sur le côté extérieur, il met en garde contre l’oubli de la mort. Lors des enterrements, cette statue haute de 99 cm ornait avec une autre semblable le catafalque disposé autour du cercueil. Elle fut l’objet de multiples superstitions, et en 1845 un ordre diocésain décida son interdiction.

Anatole Le Braz, l’auteur de “La légende la Mort” n’oublie pas de l’évoquer dans ses "Carnets intimes" : “C’est une statuette en bois jadis peinturluré, mais que le temps a recouvert d’une épaisse couche de poussière. Elle rappelle à certains égards les écorchés qui ornent bizarrement la plupart des cabinets d’histoire naturelle, mais le ventre se creuse d’un trou béant. Cet Ankou a été la terreur de mon enfance. Son voisinage troublait toujours mes jeunes prières. Il me souvient d’avoir vu de vieilles femmes s’agenouiller devant lui. On l’a surnommé dans le pays Ervoanik Pouillio, Yves de Ploumilliau (Avec le diminutif péjoratif). On ne vient jamais à Ploumilliau sans lui faire une visite”. Avant sa place définitive, la statue fut reléguée dans la sacristie ; une photo ancienne la montre tournée vers l’extérieur, derrière la fenêtre protégée par une grille. L’Ankou de Ploumilliau est peut-être le dernier exemplaire qui subsiste aujourd’hui et en tout état de cause le mieux conservé de Bretagne.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les vitraux de l'église de Ploumilliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Autel moderne...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Pierre tombale d'un chavalier du 10ème siècle...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Pour la petite Histoire...

Mathias-Auguste Villiers de l’Isle-Adam (1838-1889), écrivain célèbre (mais miséreux, lire sa biographie), auteur des Contes cruels ou de l’Eve future, qui fit de nombreux séjours au presbytère de Ploumilliau où son oncle et confident, Yves-Marie Victor Villiers de l’Isle-Adam (1808-1889), docteur en théologie et professeur de latin d’un certain Anatole Le Braz, fut curé pendant 25 années.

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)
MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Les fonts baptismaux du XVème...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Confessionnal de l'église St Milliau de Ploumilliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Ploumilliau (22): La fontaine de la princesse Tronkolaine...

En 1990, Morley Troman a réalisé la statue de la
Tronkolaine en s'inspirant d'une conte breton que
François-Marie Luzel avait recueilli à Pluzunet,
en 1888, auprès de Marc'harit Fulup.
En 2005, François Hameury a conçu un socle en laiton qui
s'épanout en une large corolle.
Le fontaine rappelle, comme l'écrivait Morley Troman, que
"l'eau est la plus grande richesse de la vie
terrestre".

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Calvaire, près de Ploumilliau...

MES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015...(2)

Sur la ligne Plouaret - Lannion, près de Ploumilliau...

Partager cet article

Repost 0
Published by christianlegac
commenter cet article

commentaires