Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2018 4 26 /04 /avril /2018 14:07

LE CIMETIERE DU PERE LACHAISE :

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
 
 
 

Autour de la mortLa fascinante tombe d’Allan Kardec

Au cimetière du Père-Lachaise, un buste en bronze, au centre d’un grand dolmen de granit, attire les foules. Certains posent leurs mains sur la statue, d’autres se recueillent, en silence. L’illustre personne inhumée en ce lieu s’appelle Allan Kardec, théoricien du spiritisme moderne. Sa tombe aurait le pouvoir d’exaucer les souhaits…

Allan Kardec est né Hyppolite Rivail en 1804, à Lyon. Rien ne le prédestinait au spiritisme, qu’il ne découvrit que très tardivement… Il exercera, en effet, le métier de pédagogue une majeure partie de sa vie. Paradoxalement, ce sont les qualités liées à sa profession qui vont l’amener à croiser le chemin du surnaturel. En 1855, âgé de 51 ans, il est sollicité pour superviser et organiser des communications avec des esprits, reçues lors de séances de tables tournantes. Cette pratique venue des États-Unis connaît alors un engouement croissant en Europe. Ce sera pour lui un véritable bouleversement ! Dès lors, il étudie et expérimente des communications avec les défunts, avec toute la discipline qui le caractérise. Son objectif : prouver qu’il existe bel et bien une vie après la mort, et l’ériger comme science. Suite à un entretien avec un médium, il changera son nom pour Allan Kardec, qui correspondrait à son identité lors d’une vie antérieure, alors qu’il était druide. Très vite, d’illustres contemporains deviennent ses ambassadeurs. Victor Hugo, lors d’une séance de tables tournantes pendant son exil sur l’île de Jersey, aurait réussi à entrer en contact avec sa fille Léopoldine, morte noyée dans la Seine… On compte aussi Théophile Gautier, ou encore Arthur Conan Doyle, parmi les hommes convaincus du bien fondé de la pratique. Allan Kardec formalisera une véritable « doctrine spirite » dans cinq ouvrages, considérés, aujourd’hui encore, comme les piliers du spiritisme, parmi lesquels l’illustre Livre des esprits.

En 1869, âgé de 65 ans, il meurt brutalement, d’une rupture d’anévrisme. La légende raconte que peu de temps avant son décès, il aurait annoncé : « Après ma mort, si vous passez me voir, posez la main sur la nuque de la statue qui surplombera ma tombe, puis faîtes un voeu. Si vous êtes exaucé, revenez avec des fleurs. » Des fleurs, il y en a par dizaines autour du monument, connu comme étant le plus fleuri du Père-Lachaise.

Au cimetière du Père-Lachaise, un buste en bronze, au centre d’un grand dolmen de granit, attire les foules. Certains posent leurs mains sur la statue, d’autres se recueillent, en silence. L’illustre personne inhumée en ce lieu s’appelle Allan Kardec, théoricien du spiritisme moderne. Sa tombe aurait le pouvoir d’exaucer les souhaits…

On y trouve aussi des mots de remerciement, et certains prêtent au lieu une énergie particulière. Se pourrait-il que de l’autre côté du voile, Allan Kardec exauce ses fidèles ? 150 ans après la mort du père du spiritisme moderne, sa sépulture est en tout cas devenue un lieu de pèlerinage, au même titre que celle de certains saints. Des fidèles du quartier s’y rendent chaque jour, et des touristes venus du monde entier font le déplacement. Si les héritiers du mouvement spirite sont très minoritaires en France aujourd’hui, outre-Atlantique, au Brésil, Allan Kardec fait partie intégrante de la culture locale, avec notamment des associations, des journalistes spirites, des magistrats, et même des médecins spirites ! On y dénombrerait quatre millions de « kardécistes » (soit 2 % de la population), et 20 millions d’adeptes. Au Père-Lachaise, si le mystère auréolant la tombe d’Allan Kardec reste entier, une chose est certaine : 150 ans après sa mort, l’homme et son héritage continuent de fasciner.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Tombeau d'Abélard et Héloise...

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Cimetière du Père Lachaise, Paris - Une démonstration du talent du défunt - Ferdinand Barbedienne (1810-1892) est l'un des grands fondeurs du XIXe siècle. Son tombeau présente de superbes bronzes réalisés par le maître.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Fernand Arbelot.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Jim Morrisson.

Paris, Jim Morrison hante encore le Père-Lachaise

>L'actu > Culture| 25 octobre 2014
 
 
 

Sa mort avait suscité une flopée de rumeurs. Son trépas est loin d'être de tout repos. Jim Morrison, le chanteur des Doors, hante encore le cimetière du Père-Lachaise à Paris, où il repose depuis plus de quarante ans.Aux abords de sa tombe, ce sont des signes de vie qui sautent d'abord aux yeux, reflets d'une dévotion dionysiaque au mythe du sex-symbole et poète maudit du rock, mort à 27 ans à Paris, le 3 juillet 1971: Fleurs et portraits de l'éphèbe, chewing-gums déjà mâchés, amoureusement collés en ex-voto sur un treillis entourant le tronc d'un arbre voisin. Les hommages les plus variés fleurissent tout au long de l'année, et pas seulement pour la Toussaint. Parfois des mégots ou des bouteilles de whisky pour un chantre de l'usage de drogue et de la consommation d'alcool, quelques "cadenas d'amour" sur la barrière métallique, dernière trouvaille des touristes à Paris.La modeste sépulture, sur laquelle est gravée l'inscription en grec "KATA TON DAIMONA EAYTOY" (Fidèle à son propre démon), aimante des cohortes d'admirateurs du chantre du "flower power" et de la révolte contre l'autorité, venus du monde entier. Comme celle, un peu plus loin dans le cimetière, du poète Oscar Wilde, recouverte d'empreintes de baisers et de marques de rouge à lèvres. "Impossible de venir de si loin sans voir la tombe" de Jim Morrison, affirme John, touriste australien, en visite à Paris avec sa femme Trish. A leurs côtés ce matin-là, un homme seul marmonne des mots indistincts. Des Ukrainiennes se prennent en photo. Un jeune Israélien dit être là sur les traces de son père, "venu il y a trente ans". - Des rumeurs sur une tombe - Dans le quartier, des commerçants se souviennent que certains 3 juillet, date anniversaire de la mort du briseur de tabous abonné aux scandales publics, ont été copieusement arrosés par ses fans.Un vendeur de souvenirs consacre encore une partie de sa vitrine aux objets à l'effigie de celui qui se proclamait le "roi Lézard" dans son poème "The celebration of the lizard"."Avec le tombeau de Frédéric Chopin, c'est la tombe la plus visitée du cimetière", confirme Paul Bauer, guide-conférencier du Père-Lachaise.On voit là "une forme d'hommage qui peut prendre la forme d'un rituel affectif, une façon de laisser une trace", analyse Guénola Groud, conservatrice du patrimoine au service des cimetières de la ville de Paris. Mme Groud avoue une certaine lassitude à être toujours interrogée sur la même tombe par la presse, alors que le cimetière accueille quelques pépites architecturales et des dizaines de sépultures de personnalités des arts ou de la politique depuis le 19e siècle. Mais, "de tous temps, il y a eu beaucoup de rumeurs" sur la tombe de Jim Morrison, admet-elle.Un petit tour sur internet et on en retrouve certaines: Depuis +Jim Morisson n'est pas vraiment mort, il vit reclus quelque part loin du monde+ à +la concession du caveau était de quarante ans seulement, et le corps va être déplacé+. Sur ces deux rumeurs, Mme Groud apporte un démenti formel: "Cette sépulture présente exactement le même statut que l'essentiel des tombes des cimetières parisiens, et notamment de celles du Père-Lachaise" affirme-t-elle. "C'est une concession perpétuelle qui contient le corps du célèbre chanteur et qui est donc là pour la perpétuité"."D'ailleurs une durée de concession de quarante ans, cela n'a jamais existé au Père-Lachaise", ajoute-t-elle. - Des rumeurs sur une mort - Au contraire, une autre rumeur, sur les circonstances réelles de sa mort, par overdose dans un club parisien, a récemment été confirmée par deux témoignages. Celui du créateur du club "Rock'n roll circus" Sam Bernett, puis en août 2014, celui de la chanteuse anglaise Marianne Faithfull.Dans une interview au magazine britannique Mojo, elle a affirmé que son petit ami de l'époque, l'aristocrate français Jean de Breteuil, dealer des stars, était le vrai responsable de la mort de Morrison, qui fut ramené en vitesse chez lui pour tenter d'éviter un scandale dans la boite de nuit où il se trouvait.Son témoignage balaye définitivement la cause officielle du décès -insuffisance cardiaque alors qu'il prenait son bain-.Cette version avait été notamment véhiculée par la cinéaste Agnès Varda, liée à Morrison à l'époque, qui fut l'une des rares personnes présentes à son enterrement.Sollicitée par l'AFP à ce sujet, la réalisatrice a fait répondre par mail qu'elle "avait en son temps fait une déclaration au sujet de la disparition de Jim Morrison" et qu'elle ne souhaitait "plus prendre la parole à ce sujet depuis".De quoi espérer lui procurer le repos. Eternel cette fois.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Louis Visconti.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Marcel Proust.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Mademoiselle Lenormand. (1772 - 1843).

Célèbre cartomancienne

Marie-Anne Lenormand repose sous une modeste stèle de forme parallélépipède sur laquelle on peut lire, derrière l’abondance de fleurs déposées là par ses admirateurs, Melle Lenormand en toute simplicité.

Très jeune, c’est en dilettante qu’elle tire les cartes pour ses collègues et amies, mais, très vite, sa réputation va croître jusqu’à atteindre les plus importantes instances de son époque. C’est ainsi que la célèbre cartomancienne déclamera ses oracles à la défaveur de Saint Just et Robespierre à qui elle prédit l’échafaud.

Dans son officine, la pythie sans pitié recevra Barras, le peintre David, Tallien, Talma, mais surtout Joséphine de Beauharnais. L’indélicate devineresse publiera même un ouvrage révélant les secrets de l’infertile impératrice.

Tantôt vénérée, tantôt déconsidérée, Melle Lenormand aura traversé tous les régimes, de Louis XVI à Louis-Philippe, et quelques prisons. Depuis sa mort survenue le 25 juin 1843, un jeu de cartes à l’apocryphe pouvoir divinatoire porte le nom de Melle Lenormand. Son usage appartient à la panoplie d’attrape-nigaud que les voyantes contemporaines exhibent encore aujourd’hui, pour accentuer la lourdeur de leurs prestations.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Ne soyez pas étonnés si en vous baladant au cimetière du Père Lachaise, vous croisez quelques jeunes femmes à califourchon sur l’une des tombes de la division 92… C’est celle de Victor Noir, qui n’aurait jamais pu imaginer un tel succès !

Une tradition « nécro-romantique »

Il y a une cinquantaine d’années, deux jeunes étudiantes intriguées par la proéminence de l’attribut viril de cette tombe, décident de lancer la rumeur que s’y frotter favoriserait la fertilité (ou développerait les chances d’avoir un bon amant dans l’année, selon les croyances). Depuis, de nombreuses femmes tentent régulièrement l’expérience, en témoigne la lustration des parties intimes de la tombe.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Apprenti-horloger, fleuriste et journaliste d’opposition dans 4 journaux différents, dont La Marseillaise, Yves Salmon, dit Victor Noir, trouva la mort à 21 ans lors d’une altercation avec Pierre Bonaparte, prince et cousin de Napoléon III. Paschal Grousset, homme politique et journaliste à La Marseillaise, se sentant diffamé par un article signé de la main de Bonaparte, décida d’envoyer deux de ses collaborateurs (dont Victor Noir) au domicile du Prince pour réclamer une réparation par les armes. La rencontre entre les deux hommes se passa mal, et Victor Noir fut assassiné. Devenu rapidement le symbole de la lutte pour la liberté publique et contre la répression du pouvoir, ses obsèques réunirent plus de 100 000 personnes.

La tombe du journaliste, édifiée en 1891 par le sculpteur républicain Jules Dalou, aujourd’hui au Père Lachaise, est l’un des monuments les plus visités du cimetière parisien. De symbole politique, le gisant en bronze du journaliste est devenu un véritable object de culte (sexuel) après les années 1960 quand un grand nombre d’initiés ont mis en place d’étranges rituels. En effet, d’après la légende, le fait de frotter le sexe de la statue allongée procurerait fertilité et virilité, un contact avec ses pieds permettrait de rencontrer l’amour de sa vie; l’embrasser sur les lèvres, le nez ou le menton ramènerait un être cher… Certains font un signe de croix afin de bénir la statue. Le geste et/ou le choix de la partie du corps à toucher dépend souvent du but du visiteur. Les parties lustrées visibles (surtout au niveau du bas-ventre) témoignent de ces  rituels impétueux et insolites.

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

LE CIMETIÈRE DE MONTPARNASSE :

LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.
LES YEUX D'EMMA... LES CIMETIERES  DE  PARIS.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de christianlegac
  • : Reportages photos lors de nos balades, découverte d'une activité, d'un métier. Découverte de la nature , faune et flore, les arbres remarquables. Histoire et architecture. Généalogie familiale.
  • Contact

Recherche