Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 10:54
  • Né vers 1120 - Plouvara, 22234, Côtes-d'Armor, Bretagne

  • Décédé vers 1201, à l'âge d'environ 81 ans

  • Croisé, Seigneur de Créhéren (à Plouvara)

  • La Seigneurie de CREHEREN est fort ancienne. Elle existait dès le XI° siècle, mais très certainement avant puisque CREHEREN fut le chef lieu de la grande DIXMERIE de Plouvara. les dixmeries sont les plus anciennes divisions territoriales connues.

GENEALOGIE : ROBERT LE BORGNE... UN PERSONNAGE INTERESSANT POUR PLUSIEURS RAISONS.

Titres: Chevalier en 1146
Il était fils naturel, fruit d'une liaison  de Havoise de Blois (dit aussi de Goélo ou encore de Guingamp) et du Duc de Bretagne, CONAN III. Il partit pour les croisades et perdit un œil en 1152. Dès lors il fut appelé du Robert Le Borgne ainsi que ses héritiers.
Il fut déshérité par son père officiel, Etienne de Penthièvre qui n'ignorait pas qu'il était né des œuvres, en son absence, du duc Conan III.

Lors de l'appel de Saint-Bernard pour la deuxième croisade en 1150, il partit défendre les lieux saints avec un groupe de poitevins. Il fut gravement blessé en 1152 et perdit son œil d'où le surnom qui lui resta ainsi qu'à ses descendants.
Vers ses 12 ans, elle l'adressa comme damoiseau à la cour du comte de Poitou où il acheva son éducation. Il rachetait sa disgrâce physique par de bonnes manières, un caractère heureux, un esprit subtile et composait des chansons de troubadour. Avec cela un courage intrépide et une foi sincère.Il servit fidèlement le comte de Poitou qui l'arma chevalier en 1146. Dès 1142, il avait contracté un mariage d'inclination en épousant Plézou de Sanzay, fille de Yvon de Sanzay et d'Hélène de Parthenay. Répondant à l'appel de St Bernard pour la seconde croisade en 1147, sa jeune femme eut beaucoup de peine à l'empêcher de partir. Rien ne put le retenir en 1150. Il partit défendre les lieux saints avec un groupe de Poitevins. Il fut gravement blessé et perdit un oeil d'où le surnom qui lui resta. A la fin de 1151, il avait conquis le coeur d'une jeune levantine de condition aisée et dont la mère appartenait à une noble famille grecque.
En septembre 1152 naquit de cette union un fils prénommé Geoffroy. Ce dernier dont l'éducation fut surveillée par le roi de Jérusalem fit souche d'une race militaire qui eut la garde d'un château de la défense de Jérusalem. Cette famille émigra en Aquitaine vers 1230 après un passage d'une année en Italie. Le petit fils de cet émigrant épousa l'héritière de... Bort Corrèze et ses descendants prirent les noms et armes de Vaux. A la suite d'un message de son épouse, Robert se décide en 1157 à revenir en Poitou où naquit sa dernière fille en 1158. Il fut rappelé en Bretagne par sa mère qui tint à le revoir avant de mourir. En 1160, elle lui cède la seigneurie de Créhéren qui demeure dans la famille Le Borgne jusqu'en 1420.

LES SEIGNEURS DE CREHEREN

Les Seigneurs de Créhéren furent successivement :
- 1100 ou environ : HAVOISE de GOELO. Elle épousa Etienne de Penthiève. En 1160, elle légua une partie de ses biens dont CREHEREN à son fils Robert.
- 1120/1201 : ROBERT dit " LE BORGNE ", premier du nom. Il était fils naturel de Havoise et du Duc de Bretagne, CONAN III. Il partit pour les croisades et perdit un úil en 1152. Dès lors il fut appelé du Robert LE BORGNE, et, un peu plus tard, sieur de CREHEREN. il épousa PLEZOU DE SAUZAY.
- 1144/1218 : GUILLAUME 1´ LE BORGNE. Il fut Sieur de Créhéren, connétable de Gouëlou, et épousa en 1169 à Chartres (28), Téphaine de Maulivrier. Il fut surnommé " LE CHIEN ", animal symbole des guerriers Celtes.
- 1170/1234 : GUILLAUME II LE BORGNE. Il fut Sénéchal de Goëlo. En 1225 , il rédigea un testament en faveur notamment de l'Abbaye de Beauport. Ce document est une référence historique importante de cette époque. Il était dit " Chevalier, sieur de CREHEREN ". En 1193 , il épousa Stéphanie LE CHIEN.
- 1199/1285 : GUILLAUME III LE BORGNE. Il partit aux croisades en 1248. Les tables généalogiques de Monsieur Frottier de la Messelière font mention d'un Guillaume, conseiller d'Arthur II, duc de Bretagne, et exécuteur testamentaire du Duc Jean II : La chronologie ne semble possible que pour Guillaume IV qui suit. En 1231, il épousa Plesou de Goello, dite dame de la Roche Sughart, Vicomtesse de Plourhan.
- 1233/1301 : GEFFROY LE BORGNE, Chevalier, sieur de CREHEREN. il épousa en 1258 une cousine qui lui donna 4 fils, dont Guillaume qui suit.
- 1288/1327 : GUILLAUME IV LE BORGNE, sieur de CREHEREN. En 1309, il fut Ambassadeur auprès du Pape Clément V en Avignon (84). il épousa en 1284 Jeanne de Monfort.
- 1284/1362 : ROLAND LE BORGNE, sieur de CREHEREN. Il épousa en 1317, Téphaine du Chatel.
- 1321/1404 : GEFFROY II LE BORGNE, sieur de CREHEREN. Il épousa en 1357 Marguerite de Malestroit. Il ratifia le traité de Guérande en 1381.
- 1358/14.. : GUILLAUME V LE BORGNE, sieur de CREHEREN. Il fut Capitaine de 50 lanciers et accompagna le Duc de Bretagne Jean V à Paris en 1418. Son fils GEFFROY restera sans postérité et sa fille ISABELLE épousa Jean Delalande en 1405.
- 1360/1392 : AMAURY, frère de GUILLAUME donnera la branche LE BORGNE de VILLE BASLIN.
- 1365/14.. : GEFFROY, autre frère de GUILLAUME édifia la Seigneurie de KERNIER sur un démembrement de CREHEREN. Son fils JEAN donnera MARGUERITE par qui la branche se fondra dans la famille " LE CARDINAL ".

Nous retrouvons un bon nombre de ces LE BORGNE descendants d'Havoise de Guingamp dans nôtre généalogie.

GENEALOGIE : ROBERT LE BORGNE... UN PERSONNAGE INTERESSANT POUR PLUSIEURS RAISONS.

Alain IV Fergent duc de Bretagne et sa femme

Ermengarde d'Anjou, parents de Conan III de Bretagne.

GENEALOGIE : ROBERT LE BORGNE... UN PERSONNAGE INTERESSANT POUR PLUSIEURS RAISONS.
GENEALOGIE : ROBERT LE BORGNE... UN PERSONNAGE INTERESSANT POUR PLUSIEURS RAISONS.

Conan III de Bretagne, Ermengarde d'Anjou, sa mère et Saint Bernard.

L'ascendance d'Havoise n'est que supposée, il existe d'autres pistes, mais  celle  où ses parents supposés seraient Thibaud III de Blois et Adèle de Valois (la seconde épouse de Tibaud) reste la plus plausible.

Havoise a épousé Etienne 1er de PENTHIEVRE fils de

 Eudes de Penthièvre (999 † 1079), fils de Geoffroi Ier de Bretagne

marié à Agnès, fille d'Alain Canhiart, comte de Cornouaille

Union(s), enfant(s), petits-enfants et arrière-petits-enfants

Figurent dans cette liste de descendants d'Etienne 1er de Penthièvre et d'Havoise de guingamp de nombreux ancêtres de nôtre généalogie...

Partager cet article

Repost0

commentaires