Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 09:03
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Le causse du Larzac est un haut plateau karstique français du sud du Massif central qui s'étend entre Millau (Aveyron) et Lodève (Hérault).

L'ensemble (relief, architecture, occupation du sol) est assez original pour avoir incité à la création du Parc naturel régional des Grands Causses et être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site est célèbre pour avoir été le point de départ d’un mouvement de désobéissance civile dans les années 1970, la lutte du Larzac.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Brunas, près du site d'envol .

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

L'une des plus belles  lavognes, celle de  Brunas.

Une lavogne ou lavagne désigne une petite dépression aménagée par l'Homme sur les causses (« plateaux calcaires ») pour collecter l'eau de pluie et abreuver le bétail, voire lui-même à une époque plus ancienne. Appelées sotchs ou dolines, ces excavations naturelles ont été étanchéifiées par un tapis argileux destiné à capter et à retenir les eaux de ruissellement, puis pavées de pierres calcaires afin que les onglons des brebis ne percent pas la couche d'argile. Les lavognes étant essentiellement alimentées par les eaux de pluie et de ruissellement, leur niveau varie en fonction des saisons.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Brunas, dominant Millau,  site d'envol pour le saut en parachute et utilisé également par les aéromodélistes.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Saint Martin du Larzac.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

St Martin du Larzac, le calvaire.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

La ferme fortifiée des Brouzes sur le Larzac.

 

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Datant du XVe siècle et modifiée aux XVIIe et XVIIIe siècles, la ferme fortifiée des Brouzes — située au lieu-dit Brouzes du Larzac — est classée au titre des monuments historiques depuis 1990.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

La ferme troglodyte des Baumes sur le Larzac.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Lavogne sur le Larzac (route de la cavalerie à Nant).

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Labastide Pradines.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

L'oreillette ou pleurote de Panicaut, le champignon du Larzac qui pousse au pied des chardons.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Vue, depuis le Larzac, sur St Geniez de Bertrand.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

vu sur le Larzac, près de Brunas, double haie avec chemin entre les deux.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Les pistes du Larzac... D'après Jean Christophe, nous gagnons du temps pour rejoindre la brasserie du Larzac, fermée !!!.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

La Cavalerie, photo "Survol de France".

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Occupée dès le Néolithique : nombreux dolmens, tumulus, occupation gallo-romaine (temple de Puech Caut Ier siècle apr. J.-C.). Cette occupation gallo-romaine est à mettre en relation avec la forte activité économique des ateliers de poteries sigillées de La Graufesenque près de Millau et de la présence toute proche de la voie romaine reliant ce site à la Via Domitia dans le Languedoc.

  • Une des premières paroisses de l’Aveyron, citée par saint Dalmas, évêque de Rodez au VIe siècle.

  • Au Moyen Âge, l’église locale dépendait alors des bénédictins de Gellone.

  • En 1158, Raymond Béranger, roi d’Aragon et comte de Barcelone, en sa qualité de tuteur de Raymond Bérenger II, vicomte de Millau, trop jeune pour exercer ses droits, donne à Élie de Monbrun, la ville de Sainte-Eulalie, et la terre dite « Larzac » qui l’entoure, avec permission d’y construire des villes(villas) et des places fortes (forcias).

  • En 1377, pendant la nuit du , François de Roquefeuil, un seigneur voisin issu de la puissante maison de Roquefeuil, incendie le château et pille la ville.

  • De 1442 à 1450, les remparts de la ville sont construits par Déodat Alaus, maître maçon de Saint-Beauzely.

  • À partir de Sainte-Eulalie, les Templiers organisent le territoire du Larzac, et construisent à Sainte-Eulalie une grande commanderie. Structurant l’espace agricole, la commanderie deviendra une des plus puissantes du sud de la France, participant alors au financement des activités des Templiers en Palestine.

    À la fin de l’ordre du Temple avec la dévolution des biens de l'ordre du Temple la ville passe aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem (1312).

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Sainte Eulalie de Cernon, vue depuis la route de Viala du Pas de Jaux.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Ecole communale de Sainte Eulalie de Cernon.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Ste Eulalie de Cernon, la fontaine.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

L'église de Ste Eulalie de Cernon.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Viala du Pas de Jaux.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Le Viala-du-Pas-de-Jaux fut acquis par donation à l'ordre religieux des Templiers dès 1150. C'était alors un domaine agricole important, au milieu duquel se trouvait un ensemble d'habitations et de défenses rattaché à la Commanderie de Sainte-Eulalie-de-Cernon. L’église est construite vers 1315. Vers 1430, les habitants du village obtiennent le droit d'ériger une tour-grenier pour se protéger des pillards, Sainte-Eulalie-de-Cernon étant trop éloignée.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Une autre lavogne près de Viala du Pas de Jaux.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

La Couvertoirade, photos aériennes du site "Survol de France".

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Le nom de Cubertoirata apparaît dès le XIe siècle lors de la délimitation des territoires appartenant à l’abbaye de Gellone, à Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault) aujourd’hui. Depuis le XIIe siècle, les Templiers sont installés sur le Larzac et à La Couvertoirade. Leur implantation est due d’une part à la proximité de routes permettant de descendre vers la côte méditerranéenne pour s’embarquer vers l’Orient et la Terre sainte, d’autre part à des donations.

La Couvertoirade constitue dès l’origine pour les Templiers un centre d’exploitation agricole. Sur ces terres, ils font cultiver aux paysans des céréales, élever des chevaux (pour la guerre) et des moutons (pour la viande, les peaux, le lait). Un bourg se développe autour du château, encore visible de nos jours. En 1312, l’ordre du Temple est dissous. L’ensemble de leurs biens revient aux Hospitaliers qui deviennent les nouveaux maîtres de La Couvertoirade. La bourgade compte 135 feux en 1328, soit environ 800 personnes. Au milieu du XIVe siècle, les « Routiers » (des compagnies de mercenaires vivant en bandes plus ou moins organisées et souvent peu disciplinées) pillent le Larzac. Par crainte de ces bandes armées, les habitants finissent par faire fortifier le bourg de 1439 à 1445. C'est Déodat d'Alaus, maître maçon de Saint-Beauzély, qui est chargé d'exécuter ces travaux. Malheureusement, ce territoire se sera déjà fortement dépeuplé.

À ce siècle de fléaux succède un siècle de repeuplement et de reconstruction dont témoignent de nombreuses maisons ayant conservé des éléments de la fin du XVe au début du XVIe siècle. En 1562, au début des guerres de religion, les Huguenots tentent de prendre la cité — en vain. En 1702 les habitants s’arment et restaurent les portes par crainte des Camisards, mais le bourg ne sera plus jamais attaqué. Malgré les épidémies et les disettes s’instaure une certaine prospérité. En 1768 le bourg est érigé en commanderie indépendante, octroyée au chevalier Riquetti, baron de Mirabeau, déjà commandeur de Sainte-Eulalie. La Révolution confisque toutes les possessions hospitalières qui reviennent aux paysans. Au XIXe siècle, la commune est touchée par l’exode rural mais maintient son activité économique agricole. Puis, à partir des dernières décennies du XXe siècle, la commune exploite aussi son passé templier à des fins touristiques.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Berger et son troupeau à La Couvertoirade.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...

Une nouvelle lavogne à La Couvertoirade.

LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
LE CAUSSE DU LARZAC (AVEYRON)...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de christianlegac
  • : Reportages photos lors de nos balades, découverte d'une activité, d'un métier. Découverte de la nature , faune et flore, les arbres remarquables. Histoire et architecture. Généalogie familiale.
  • Contact

Recherche