Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 16:25

Ce reportage a été réalisé en juin 2013,  mais, de nouvelles photos sont ajoutées régulièrement puisque le Cap fait partie de mon terrain de chasse photographique préféré !. Au Cap Fréhel, nombreux sont les visiteurs qui se contentent d'aller à la pointe et de revenir au parking... Dommage car le Cap offre à celui qui se donne la peine d'oberver une richesse incomparable concernant la flore, la faune... J'espère seulement que ce reportage vous permettra de voir le Cap Fréhel d'un autre oeil...

 

LA0A9416.JPGVendredi 7 juin 2013, j'avais décidé d'aller prendre à nouveau quelques photos au Cap fréhel et j'avais surtout décidé d'y aller très très tôt... Le Jour n'était pas encore levé et les faisceaux lumineux du phare éclairaient la nuit... J'étais seul, pas âme qui vive, LE CAP FREHEL m'appartenait !...

 

 

 

LA0A9418.JPGLever de soleil...

 

 

 

LA0A9420.JPGChalutier partant pour la pêche...

 

 

 

P1190251.JPGLever de soleil sur le rocher aux oiseaux...

 

 

 

 

P1190254.JPG

 

 

 

P1190260.JPG

 

 

 

 

 

LA0A9533.JPGJe suis venu souvent sur le Cap Fréhel !... Mais, c'est la 1ère fois que je vois des lapins sauter dans les bruyères et la surprise était double car la majorité d'entre eux étaient blancs...

 

 

 

 

LA0A9405.JPG

 

 

 

 

LA0A9402.JPG

 

 

 

 

LA0A9398.JPG

 

 

 

LA0A9424.JPGAccenteur mouchet sur les ajoncs du Cap Fréhel...

 

 

 

 

LA0A9425.JPG

 

 

 

LA0A9432.JPG

 

 

 

 

LA0A9435.JPG

 

 

 

 

LA0A9437.JPGCormorans huppés...

 

 

 

LA0A9440.JPGCormoran huppé, guillemot de troil en vol, et au 1er plan goéland argenté avec son poussin.

 

 

 

LA0A9441.JPGGoéland argenté et son poussin...

 

 

 

LA0A9445.JPGCormoran huppé apportant de quoi faire son nid...

 

 

 

 

LA0A9452.JPGBel exemple de cohabitation sur un aussi petit espace, goélands argentés, cormorans huppés et guillemots de troil...

 

 

 

LA0A9461.JPGPousins de goélands argentés...

 

 

 

 

LA0A9466.JPG

 

 

 

LA0A9472.JPGPRISE DE BEC au petit matin !. Sous les belligérants il y a des poussins...

 

 

 

 

LA0A9473.JPGSans commentaires pour la suite de photos...

 

 

 

 

LA0A9474.JPGIl reste des plumes dans le bec d'un goéland argenté et le goéland de droite assiste à la scène en étant bien décidé à protéger ses petits...

 

 

 

 

LA0A9477-copie-1.JPG

 

 

 

LA0A9479.JPG

 

 

 

LA0A9480.JPG

 

 

 

 

LA0A9483.JPG

 

 

 

 

LA0A9484.JPG

 

 

 

 

LA0A9486.JPGC'est fini, mais on continue à manifester son mécontentement !.

 

 

 

 

LA0A9487.JPGApproches un peu, tu vas voir!...

 

 

 

  LA0A9489.JPG

 

 

 

 

LA0A9490.JPG

 

 

 

 

LA0A9493.JPGPoussin de goélands argentés...

 

 

 

 

LA0A9504.JPG

 

 

 

 

LA0A9524.JPGGoéland argenté ...

 

 

 

 

LA0A9525.JPGUn autre chalutier part pour la pêche...

 

 

 

 

LA0A9533-copie-1.JPGLapin dans les landes du Cap Fréhel...

 

 

 

 

LA0A9535.JPGLe Fort la Latte dans la brume du petit matin...

 

 

 

 

 

LA0A9544.JPG

 

 

 

 

LA0A9550.JPGUne petite pause et on recommence !....

 

 

 

 

LA0A9551.JPG

 

 

 

 

LA0A9552.JPG

 

 

 

 

LA0A9557.JPGGoéland argenté et son poussin...

 

 

 

 

LA0A9567.JPG

 

 

 

 

LA0A0370.JPGGoéland argenté juvénile en vol...

 

 

 

LA0A0371.JPG

 

 

 

 

LA0A9568.JPGGuillemots de Troil...

Environ 180 couples sont recensés sur le Cap...

 

 

LA0A9571.JPG

 

 

 

 

LA0A9572.JPGAttention les copains... J'arrive !.

 

 

 

 

LA0A9577.JPGQue regardent-ils ?.

 

 

 

 

LA0A9578.JPGVue plus générale du groupe de guillemots que je photographie du haut de la falaise.

 

 

 

 

LA0A9579.JPG

 

 

 

 

  LA0A9584.JPG

 

 

 

LA0A9588.JPG

 

 

 

 

LA0A9593.JPG

 

 

 

LA0A9596.JPG

 

 

 

LA0A9602.JPG

 

 

 

 

LA0A9604.JPG

 

 

 

 

LA0A9605.JPG

 

 

 

LA0A9606.JPGVais-je assister à une nouvelle prise de bec ?.

 

 

 

LA0A9620.JPG

 

 

 

LA0A9624.JPG

 

 

 

LA0A9630.JPG

 

 

 

 

LA0A9645.JPG

 

 

 

LA0A9666.JPG

 

 

 

 

LA0A9704.JPGJe ne l'attendais pas ce matin... Voici la linotte mélodieuse.

 

 

 

 

LA0A9707.JPG

 

 

 

 

  LA0A9711.JPG

 

 

 

LA0A9755.JPGGoéland marin avec un juvénile...

Presque 2 heures de photos... Il est 8 heures , je quitte le CAP FREHEL pour faire quelques photos d'un champs de coquelicots...

 

 

 

LA0A9760.JPGMe voici sur la dune de St Pabu et surprise, devant moi, sans doute une nurserie de goélands marins tellement ils sont nombreux, beaucoup de juvéniles d'âges différents pour peu d'adultes...

 

 

 

 

LA0A9765.JPG

 

 

 

 

LA0A9773.JPG

 

 

 

 

LA0A9774.JPGLes différences de plumages montrent des juvéniles d'années différentes. Les adultes sont des goélands marins aux pattes roses (et non jaunes pour les goélands bruns).

 

 

 

 

LA0A9798.JPGGoéland marin en vol...

 

 

 

 

LA0A9813.JPG

 

 

 

LA0A9814.JPG

 

 

 

LA0A9818.JPG

 

 

 

LA0A9824.JPG

 

 

 

LA0A9832.JPG

 

 

 

LA0A9834.JPGGoéland marin juvénile en vol...

 

 

 

LA0A9838.JPG

 

 

 

LA0A9854.JPG

 

 

 

 

  2 juin 2013... Autre journée au CAP FREHEL :

 

 

B27-8114.JPG

 

 

 

B27-8127.JPG

 

 

 

 

B27-8128.JPG

 

 

 

B27-8140.JPG

 

 

 

 

B27-8146.JPG

 

 

 

 

B27-8147.JPG

 

 

 

 

B27-8150.JPG

 

 

 

 

B27-8153.JPGBouquet d'Arméria...

 

 

 

 

 

B27-8156.JPG... ou encore gazon d'Espagne ou oeillets marins.

 

 

 

 

 

B27-8164.JPG

 

 

 

 

 

LA0A8084.JPGJe ne suis pas au Cap Fréhel, mais dans la Baie de La Fresnaye... Tadornes de Belon.

 

 

 

 

LA0A8085.JPG

 

 

 

 

LA0A8091.JPG

 

 

 

 

LA0A8092.JPG

 

 

 

 

LA0A8096.JPG

 

 

 

 

 

  LA0A8099.JPG

 

 

 

 

LA0A8102.JPGDrôle d'oiseau...

 

 

 

 

LA0A8104.JPGJour de chance, voici le traquet motteux (femelle)...

 

 

 

 

 

LA0A8107.JPG

 

 

 

 

LA0A8110.JPGNid de cormorans huppé...

 

 

 

 

LA0A8111.JPG

 

 

 

 

LA0A8121.JPGCormoran huppé et son poussin...

 

 

 

 

LA0A8123.JPG

 

 

 

LA0A8124.JPG

 

 

 

 

LA0A8140.JPG

 

 

 

 

LA0A8147.JPGGuillemot en vol...

 

 

 

 

LA0A8160.JPG

 

 

 

LA0A0299.JPG(mai 2014) C'est l'heure de la baignade pour ces guillemots de Troïl en haut et les deux pingouins torda en bas à droite.

 

 

LA0A0289.JPGLes pingouins torda à gauche et le guillemot de Troïl à droite. Les pingouins torda ont une silhouette plus trappue et un bec plus écrasé et orné d'une barre blanche. 10 à 12 couples de pingouins torda seraient recensés sur la réserve du Cap (C'est entre 10 et 15% de l'effectif national)...

 

 

LA0A0302.JPG

 

 

 

LA0A0338.JPG

 

 

 

LA0A0339.JPG

 

 

 

 

 

LA0A8168.JPGGros plan sur un nid de cormoran huppé, ici avec son petit...

 

 

 

 

LA0A8165.JPGCormorans huppés...

 

 

 

  LA0A8174.JPG

 

 

 

LA0A8180.JPG

 

 

 

 

LA0A8181.JPG

 

 

 

 

LA0A8187.JPG

 

 

 

 

LA0A8188.JPGGoélands argentés avec leurs poussins...

 

 

 

 

LA0A8202.JPG

 

 

 

 

LA0A8224.JPGFamilier des landes du Cap Fréhel :  le pipit maritime.

 

 

 

 

LA0A8232.JPG

 

 

 

 

LA0A8235.JPGLe pipit maritime...

 

 

 

 

LA0A8236.JPG

 

 

 

 

LA0A8244.JPG

 

 

 

LA0A0432.JPGLe Cap Fréhel (mai 2014)... Le pipit farlouse sur son observatoire dominant la lande.

 

 

 

LA0A0440.JPG

 

 

 

 

LA0A0053La thécla de la ronce, un papillon  observé pour la 1ère fois (et la seule!) au Cap Fréhel...

 

 

 

LA0A0056

 

 

 

LA0A0066

 

 

 

 

LA0A8249.JPGGoéland argenté...

 

 

 

 

 

LA0A8259.JPGGoéland argenté et ses petits...

 

 

 

 

LA0A8263.JPG

 

 

 

LA0A8266.JPGGuillemot de Troil en vol...

 

 

 

 

LA0A8280.JPGCormoran huppé rejoignant son nid...

 

 

 

LA0A8285.JPGPetit pingouin torda en vol...

 

 

 

 

LA0A8286.JPG

 

 

 

LA0A0231.JPGIl n'est pas aisé de photographier les nids de mouettes tridactyles... Je me contente de les photographier en vol au-dessus de la mer !.

 

 

 

LA0A0265.JPG

 

 

 

LA0A0267.JPGVol de mouettes tridactyles...

 

 

 

LA0A0344.JPG

 

 

LA0A0268.JPGGoéland marin en vol...

 

 

 

LA0A0271.JPG

 

 

 

LA0A0273.JPGGoéland marin...

 

 

 

LA0A0274.JPG

 

 

 

 

LA0A8296.JPGGoéland argenté en compagnie de son poussin...

 

 

 

 

LA0A8298.JPG

 

 

 

LA0A8299.JPG

 

 

 

LA0A8315.JPGCormoran huppé...

 

 

 

 

LA0A8324.JPGMouette tridactyle en vol...

 

 

 

 

LA0A8365.JPGGuillemots de troil...

 

 

 

 

LA0A8376.JPG

 

 

 

 

LA0A8380.JPGMouette tridactyle....

 

 

 

 

LA0A8396.JPG...Tiens!, un autre oiseau...

 

 

LA0A0276.JPGEncore un oiseau déplumé !...

 

 

 

LA0A8403.JPGGuillemots de troil...

 

 

 

 

LA0A8414.JPGGuillemots de troil en compagnie d'un cormoran huppé...

 

 

 

 

LA0A8415.JPGCormoran huppé...

 

 

 

LA0A8421.JPGGroupe de guillemots de troil...

 

 

 

LA0A8424.JPG

 

 

 

LA0A8430.JPG

 

 

 

 

LA0A8431.JPGBouquet d'arméria, commun sur les landes du Cap Fréhel.

 

 

LA0A8710.JPGSi les visiteurs du Cap le savaient !... Je peux vous assurer que, en moins d'un quart d'heure, vous verrez passer au moins un fou de bassan au ras de l'eau à environ 400 mètres de la pointe et avec de la chance, si les bancs de poissons sont présents, vous les verrez pêcher et plonger...

 

 

LA0A8437.JPGNouvelle rencontre avec le traquet motteux, mais cette fois c'est un mâle ...

 

 

 

LA0A8438.JPG

 

 

 

  LA0A8440.JPG

 

 

 

LA0A8441.JPG

 

 

 

 

LA0A8443.JPGGros plan sur le traquet motteux (mâle).

 

 

 

 

LA0A8444.JPG

 

 

 

LA0A0049Goéland argenté et son pousin...

 

 

 

LA0A0072Nid de goéland argenté sur l'ile aux oiseaux, vu depuis le bord de la falaise du Cap avec les oeufs bien visibles...

 

 

 

LA0A0101

 

 

 

LA0A0100

 

 

 

LA0A0102Goéland argenté avec ses poussins car un autre juvénile est bien visble à 12 heures 50!

 

 

 

LA0A0150Les places sont chères !.

 

 

 

LA0A0321.JPGCormorans huppés en vol...

 

 

 

LA0A0322.JPG

 

 

 

LA0A0332.JPG

 

 

 

LA0A8510.JPGGoéland argenté...

 

 

 

 

LA0A8513.JPG

 

 

 

LA0A8530.JPGBouée afin de baliser les casiers...

 

LA0A0112.JPGLes digitales du Cap...

 

 

 

LA0A0196.JPGLe rocher aux oiseaux sur lequel nidifient surtout goélands argentés et cormorans huppés...

 

 

 

LA0A0279.JPGNombreux sont les pêcheurs devant le Cap...

 

 

 

LA0A0111.JPG

 

 

 

LA0A8543.JPG

 

 

 

 

LA0A0211.JPGLe pigeon biset, un oiseau présent toute l'année sur le Cap Fréhel...

 

 

 

LA0A0213.JPGLe pigeon biset niche lui aussi sur le rocher aux oiseaux...

 

 

 

 

LA0A0215.JPG

 

 

 

LA0A0118.JPGSi vous avez la chance d'avoir du soleil, c'était le cas  le dimanche 18 mai 2014, à moins d'être aveugle, vous ne manquerez pas d'observer un grand nombre de lézards des murs  sur le rochers et les murs du Cap..

 

 

LA0A0134.JPG

 

 

 

LA0A0158.JPG

 

 

 

 


 Voir le sujet suivant Aller en bas 


Le lézard des murailles




Le Lézard des murailles, Podarcis muralis (LAURENTI1768), ne dépasse généralement pas 20 cm de longueur totale. La queue est environ deux fois plus longue que le corps. Suivant la provenance de l’animal, la pigmentation du dos est grise, brune ou encore verdâtre. Les juvéniles et les femelles portent une bande longitudinale continue de couleur brun foncé sur le flanc. On observe très souvent une fine ligne dorsale plus ou moins ininterrompue. Chez le mâle, cette ligne se présente sous forme d’un lacis discontinu ou de taches noires dispersées. Certains animaux présentent des taches bleues sur la partie inférieure des flancs, ainsi qu’au-dessus des pattes antérieures. La face ventrale est de couleur blanche, rose, jaune ou brique et porte des taches ou des points foncés.

Comparé aux autres espèces indigènes, le Lézard des murailles est plus svelte et plus plat, sa tête est plus pointue et ses doigts paraissent plus longs. Les femelles peuvent être confondues avec le Lézard vivipare (Zootoca vivipara).

podarcismuralis500hv2.jpg
A:mâle B:femelle C:mâle D:mâle E:mâle pèriode de reproduction F:de même

 

 

 

LA0A0180.JPG

 

 

 

LA0A0222.JPG

 


Le Lézard des murailles vit 4 à 6 ans en moyenne, 10 ans au maximum. Il est agile et son corps plat lui permet de se faufiler dans les anfractuosités des murs et des parois rocheuses verticales. Les animaux s’adonnent souvent à des bains de soleil, de préférence à des endroits surélevés qui leur permettent de surveiller les environs immédiats. En cas de danger, ils se réfugient prestement dans la fissure la plus proche pour en ressortir peu après et regagner leur poste d’observation. Le régime alimentaire du Lézard des murailles est très varié, comprenant toutes sortes d’insectes, d’araignées et de vers, voire des jeunes de sa propre espèce.

Au Nord des Alpes, la période d’activité du Lézard des murailles débute normalement en mars ou à début avril. Les mâles apparaissent environ deux semaines avant les femelles. Certaines années, l’espèce est également visible en hiver, par temps ensoleillé et doux. La période des accouplements, marquée par des querelles violentes et des poursuites folles entre mâles rivaux, commence quelques semaines après l’hivernage. Un mois environ après l’accouplement, la femelle pond de 2 à 10 oeufs de couleur crème et à la coquille parcheminée. Elle les dépose sous une pierre, dans une fissure de mur, ou dans une petite cavité qu’elle a creusée elle-même dans le sol meuble. La durée d’incubation dépend de la température ambiante. Elle varie entre 6 et 11 semaines. La plupart des jeunes naissent de la fin juillet à la mi-août. Ils sont adultes à l’âge de deux ans environ.

 

 

 

LA0A0287.JPG

 

 

 

LA0A0354.JPG

 

 

 

LA0A0360.JPG

 

 

 

LA0A0377.JPG

 

 

 

Suivant l’altitude et les conditions météorologiques, les femelles pondent 1, 2 voire 3 fois par année. La période active prend fin en octobre ou en novembre. Au printemps et en automne, par temps ensoleillé, le Lézard des murailles est actif toute la journée; en été, il se cache durant les heures les plus chaudes. Sa température corporelle «préférée» est de l’ordre de 33° C. Lorsque la température au sol dépasse largement cette valeur, le lézard cherche des emplacements plus frais. Au contraire, lorsque les températures sont basses, le lézard prend des bains de soleil pour compenser le déficit. Généralement, il se met à l’abri si la température est inférieure à 15° C et qu’il n’y a pas de soleil.

L’homme, le chat domestique ainsi que diverses espèces de serpents et d’oiseaux sont les principaux ennemis du Lézard des murailles. Les lézards sont souvent parasités par des tiques qui se fixent à la base des pattes antérieures.




Le Lézard des murailles préfère les lieux secs et chauds, ensoleillés et rocailleux, exposés au sud. Des structures verticales telles que rochers, éboulis, murs ou marches d’escaliers lui conviennent particulièrement bien. La présence de refuges à proximité immédiate des emplacements de bains de soleil est primordiale. Le Lézard des murailles est relativement peu exigeant si le climat lui est favorable. Il colonise toutes sortes de biotopes : pierriers, falaises, carrières, gravières, ruines, vignobles, bordures de chemin, talus de chemins de fer, berges et murs de pierres sèches. Il vit volontiers proche de l’homme et de ses constructions. L’espace vital d’un adulte est de l’ordre de 25 m2. Les différents territoires peuvent toutefois se chevaucher fortement.

 

 

 

LA0A0378.JPG

 

 

 

 

oAlign" alt="LA0A0385.JPG" height="414" width="600" />

 

 

 

LA0A0397.JPG

 

 

 

LA0A0400.JPGCouple de lézards des murailles, le mâles est plus grand et plus coloré...

 

 

 

 

LA0A0403.JPG

 

 

 

 

LA0A0410.JPG

 

 

 

LA0A0423.JPG

 

 

 

 

LA0A8578.JPG

 

 

 

LA0A8581.JPG

 

 

 

 

 

LA0A8584.JPG

 

 

 

 

LA0A8608.JPGGoéland marin...

 

 

 

LA0A8617.JPG

 

 

 

 

LA0A8636.JPG

 

 

 

B63-9564.JPGDécouverte de la riche flore du Cap...

 

 

 

B63-9566.JPG

 

 

 

B63-9568.JPGTapis d'arméria (mai 2014)...

 

 

LA0A8671.JPG

 

 

 

LA0A8672.JPGTraquet motteux (femelle) en vol...

 

 

 

LA0A8679.JPG

 

 

 

LA0A8721.JPG

 

 

 

 

B63-9569.JPGLe retour de la Pointe vers le parking...

 

 

 

B63-9562.JPGL'ancien phare à l'extrême pointe du Cap...

 

 

B63-9558.JPGC'est devenu à la mode !...

 

 

 

B63-9541.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Partager cet article

Repost 0
Published by christianlegac - dans photo
commenter cet article

commentaires

Pierre-Louis 14/03/2017 23:39

Magnifique photos !

Marguerite 22/04/2014 16:54

Vraiment incroyables toutes ces photos ! Bravo !

Virginie 28/11/2013 16:41

Merci pour cet article, tes photos sont superbes.
J'adore le cap et j'y envoie souvent les clients de l'hotel, c'est le soir, au coucher du soleil, que la lande se pare de ses plus belles couleurs