Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 10:10
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

article_1453_1583.jpgAffiche touristique ancienne.

 

 

600px-Drapeau_de_Saint-Malo_-20e_siecle-.svg.png

 

 

 

Chateaubriand-copie-1.JPGStatue de François René de Chateaubriand.

 

 

2779351206 small 1

Jacques Cartier (« Iacques Quartier ») est un navigateur et explorateur malouin. Né en 1491 à Saint-Malo, il y meurt le 1er septembre 1557. Auteur de cartes ayant permis l'apparition du golfe du Saint-Laurent sur les représentations du globe, Cartier, par ses Relations, est le premier Européen à décrire et nommer ces eaux, leurs rives et leurs habitants, et le territoire visité sous le nom iroquois Canada (groupe de cabanes).

 

 

Jacques-cartier.JPGStatue de Jacques Cartier.

 

 

Jacques-cartier-2.JPG

 

 

 

Dugay-Trouin.JPGstatue de Duguay Trouin.

 

René Trouin, sieur du Gué, dit Duguay-Trouin, né le à Saint-Malo et mort le à Paris est un corsaire français. Né dans une famille d'armateurs malouins, il commence sa carrière en 1689 et reçoit, dès 1691, le commandement d'un navire. Son courage, le respect qu'il a gagné auprès de ses hommes, ainsi que ses victoires contre les Anglais et les Hollandais au cours des deux dernières guerres de Louis XIV lui ont assuré une ascension très rapide dans la hiérarchie maritime. Ses campagnes sont parmi les plus belles de l'histoire navale française.

Il gravit très vite, grâce à son talent et sa pugnacité tous les échelons de la hiérarchie militaire : capitaine de navire corsaire à 18 ans, capitaine des vaisseaux du Roi à 24 ans, chevalier de l’ordre de Saint-Louis à 34 ans, anobli à 36 ans, chef d’escadre à 42 ans. Il siège à 50 ans en 1723 au Conseil des Indes, il est nommé lieutenant général des armées navales en 1728, pour finir par commander successivement les ports de Brest en 1731 et de Toulon en 1736. Trois grandes phases se distinguent dans cette carrière militaire. Tout d’abord, de 1689 à 1697, la période corsaire. Puis de 1697 (année où il reçoit son brevet de Capitaine de frégate) à 1713 il navigue comme officier supérieur de la Royale. Enfin, après la signature du traité d’Utrecht (11 avril 1713) qui ramène la paix en Europe, Duguay-Trouin se consacre au commandement à terre.

On estime à un peu plus de quatre-vingts le nombre de combats et d’abordages auxquels participa Duguay-Trouin ou qu’il dirigea de 1689 à 1711, soit en moyenne près de sept affrontements par an. Il est bien sûr impossible d’en faire un compte rendu détaillé ici, mais on peut s’appuyer sur le récit des Mémoires de Duguay-Trouin pour entrer dans les enjeux de la guerre navale au tournant du XVIIe et du XVIIIe siècle. La carrière de Duguay-Trouin se déroule sur les deux dernières guerres de Louis XIV : la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1689-1697) et la guerre de Succession d’Espagne (1702-1713). Deux conflits longs, acharnés, d’envergure mondiale, où le royaume de France se retrouve seul (ou presque) sur terre comme sur mer contre tous ses voisins ligués contre lui. Deux conflits où la France doit soutenir un immense effort naval face aux deux puissances navales de l’époque : la Hollande et le royaume de Grande-Bretagne.

S1_mal0.jpgImage du net.

 

surcouf_pirate_saint_malo-copie-1.JPGSurcouf, corsaire du roi.

 

 

DSC01836.JPGHaut de porche, rue de dinan.

 

 

CARTE-ST-MALO.jpg

 

 

 

DSC01855.JPGPuits, place du marché aux légumes.

 

 

56.jpgImage du Net.

 

 

saintmalo.jpgImage du Net.

 

 

artimage_435915_2927377_201009125217496.jpgPlaque d'égout aux armes de la ville. Lorsque l'on est 2 à faire des photos, c'est plus facile, l'un regarde en l'air, l'autre par terre....!

 

 

ete_saint-malo0.jpg

 

 

 

A12-1510.JPGLe clocher de la cathédrale de St Malo.

 

 

Francoisrene-copie-1.jpgFrançois René de Chateaubriand.

 

 

IMGP2027a-saint-malo-1.jpgLa bourdonnais.

 

 

intra.jpg

 

 

 

intra-muros-55.JPGMaison de la Duchesse Anne.

 

 

 

MDLB-copie-1.jpg

 

Bertrand François Mahé, comte de La Bourdonnais, né à Saint-Malo le (baptisé le 16 février dans cette même ville) et mort à Paris le 10 novembre 1753, est un officier de marine français, amiral de France. Engagé jeune au service de la Compagnie française des Indes orientales, il se distingue une première fois lors de la prise de Mahé (Inde) en 1724. Nommé Gouverneur général des Mascareignes pour le compte de la Compagnie des Indes en 1733, il prend son poste en 1735 et modernise, à renforts de grands travaux, les établissements français des mers de l'Inde, l'Isle de France et l'île Bourbon. Ces travaux lui valent l'hostilité de certains directeurs de la Compagnie, à Paris, en raison de leur coût.

En France, lorsque la guerre de Succession d'Autriche éclate, La Bourdonnais propose au ministre de la Marine, Maurepas, de prendre la tête d'une escadre pour assurer la supériorité de la France sur l'océan Indien. Il se distingue le 6 juillet 1746, à la bataille de Négapatam, contre une escadre anglaise, supérieure en nombre, commandée par Lord Peyton. Cinq mois plus tard, il prend Madras, pratiquement sans combattre, et négocie une rançon avec le commandant anglais de la place. Cet épisode sera à l'origine de l'opposition qu'il aura avec le général Dupleix, partisan d'une destruction de la ville. Accusé d'entente avec l'ennemi, il est destitué de son poste de gouverneur général des Mascareignes et envoyé en mission en Martinique. Il rentre en Europe sous un faux nom mais est reconnu et reste prisonnier quelque temps à Londres. Il obtient la permission de rentrer en France pour défendre son honneur, mais est rapidement embastillé sur ordre du Roi, en 1748. Il doit attendre 1751 pour être jugé, et profite de sa captivité pour rédiger ses Mémoires. Innocenté, il meurt peu après sa libération, le 10 novembre 1753, à l'âge de 54 ans.

 

mod_article3292877_3-1.jpgChateaubriand.

François-René, vicomte de Chateaubriand né à Saint-Malo le et mort à Paris le , est un écrivain et homme politique français. Il est considéré comme l'un des précurseurs du romantisme français et l'un des grands noms de la littérature française.

En matière politique, Chateaubriand s'inscrit dans la mouvance royaliste. Il est notamment nommé ministre des Affaires étrangères sous la Restauration. Mais c'est dans le domaine littéraire que sa notoriété est la plus grande. En effet ses descriptions de la nature et son analyse des sentiments du « moi » en ont fait un modèle pour la génération des écrivains romantiques en France (« Je veux être Chateaubriand ou rien » proclamait le jeune Victor Hugo). Il a aussi, le premier, dans René, ou les Effets des passions (1802) formulé le « vague des passions » qui deviendra un lieu commun du romantisme et fera de René le personnage emblématique de cette sensibilité nouvelle, créée avec une prose ample et rythmée que ses détracteurs qualifieront d'ampoulée.

Il participera aussi au goût pour l'exotisme de l'époque en évoquant l'Amérique du Nord où il a voyagé, dans Atala (1801) ou Les Natchez (1826), ou encore dans le récit de son voyage en Méditerranée dans Itinéraire de Paris à Jérusalem en 1811.

L'œuvre monumentale de Chateaubriand reste les Mémoires d'outre-tombe (posthumes, 1849-1850) dont les premiers livres recréent son enfance et sa formation dans son milieu social de petite noblesse bretonne à Saint-Malo ou à Combourg, alors que les livres suivants relèvent davantage du tableau historique des périodes dont il a été le témoin de 1789 à 1841, ce qui fait de ce texte à la fois un chef-d'œuvre d'autobiographie et une mine d'informations pour l'historien.

 

P1010734.JPGQuelques plaques de rues aux noms insolites...

 

 

PI17190-hr-copie-1.jpgImmeubles typiques de st Malo avec leurs très grandes cheminées.

 

 

plan_intra_muros.gif

 

 

 

Saint_Malo_Palais_Statue_Rene_Duguay_Trouin-1.jpgStatue de René Duguay Trouin.

 

 

st_malo_tour_solidor_p2.jpgLa Tour Solidor à Saint-Servan devenu aujourd'hui Saint-Malo.

 

 

St-Malo---drapeau-copie-1.jpgLe Donjon.

 

 

A12-1491.JPGFigure de proue dans le quartier des halles.

A12-1471.JPGRuelle photographiée depuis la rue de Dinan.

 

 

A12-1454.JPGRue Broussais

 

 

A12-1444.JPG

 

 

 

A12-1442.JPGIntérieurs de la cathédrale de St Malo.

 

 

A12-1440.JPG

 

 

 

A12-1438.JPG

 

 

 

A12-1436.JPG

 

 

 

A12-1433.JPG

 

 

 

A12-1431.JPG

 

 

 

A12-1408.JPGNiche votive, rue Porcon de la Barbinais.

 

 

A12-1407.JPGAutre plaque d'égout aux armes de St Malo

 

A12-1363.JPGDessus de la Grande Porte, côté intra-muros.

 

 

A12-1361.JPGStatue de Notre Dame de Bon-secours au-dessus de la grande porte, côté intra-muros.

 

A12-1345.JPGSur les remparts avec au premier plan, la grande porte et au fond la porte St Vincent.

 

 

 

A12-1343.JPG

 

 

 

 

A12-1337.JPGPromenade sur les remparts de St Malo.

 

 

A12-1334-1.jpg

 

 

 

 

dsc_0410.jpg

 

 

 

 

A12-1313.JPG

 

 

 

A12-1311.JPGLes canons du bastion de la Hollande.

 

 

A12-1310.JPGFace au bastion de la Hollande, le Fort du Petit Bé.

 

 

A12-1305.JPG

 

 

 

A12-1297.JPGAigrette sous les remparts...

 

 

A12-1295.JPGPromenadesur les remparts, face au Fort National.

 

 

A12-1294.JPG

 

 

 

A12-1292.JPG

 

 

 

A12-1291-copie-1.JPGUne des forts nombreuses enseignes originales de Saint-Malo (Voir le reportage sur les enseignes de St Malo).

 

 

DSC01958.JPGLe grand Bé et le fort du petit Bé...

 

 

DSC01948.JPGVue générale de St Malo, photo prise de Dinard.

 

 

DSC01947.JPG

 

 

 

DSC01914.JPG

 

 

 

DSC01882.JPG

 

 

 

DSC01861.JPG

 

 

 

DSC01848.JPG

 

 

 

DSC01826.JPGVitraux de la cathédrale de St Malo.

 

 

DSC01825.JPGChemin de croix...

 

 

DSC01824.JPG

 

 

 

DSC01823.JPG

 

 

 

DSC01817.JPG

 

 

 

DSC01816.JPG

 

 

 

DSC01813.JPG

 

 

 

DSC01811.JPG

 

 

 

DSC01810.JPGEglise saint-Benoît.

 

 

DSC01762.JPG

 

 

 

DSC01755.JPG

 

 

 

DSC01754.JPG

 

 

 

DSC01749.JPGJeune goéland sur les remparts.

 

 

DSC01747.JPG

 

 

 

DSC01739.JPGLe Brittany Ferries à quai et paquebot de croisière en rade entre St Malo et Dinard.

 

 

DSC01738.JPGGoéland marin sur le quai...

 

 

DSC01735.JPG

 

 

 

DSC01733.JPG

 

 

 

DSC01730.JPG

 

 

 

DSC01728.JPGLe Bastion St Philippe.

 

 

DSC01726.JPG

 

 

 

DSC01719.JPGCanon, Bastion de la Hollande devant le peit Bé et le grand Bé.

 

 

 

DSC01718.JPG

 

 

 

DSC01717.JPG

 

 

 

DSC01715.JPG

 

 

 

DSC01705.JPGstatue de Surcouf, corsaire malouin.

 

 

DSC01704.JPGLe Cap Fréhel vu de St Malo (à l'horizon).

 

 

DSC01700.JPGVue sur le fort du petit Bé.

 

DSC01699.JPG

 

 

 

 

DSC01698.JPG

 

 

 

DSC01695.JPGTombeau de chateaubriand sur le grand bé.

 

 

DSC01692.JPG

 

 

 

DSC01687.JPGVue des remparts en direction de la plage du sillon. Les remparts (comme la digue du Sillon) sont protégés de la houle par des pieux.

 

 

DSC01686.JPGJeune goéland argenté.

 

 

DSC01684.JPG

 

 

 

DSC01683.JPGLe Fort National.

 

 

DSC01681.JPG

 

 

 

DSC01672.JPG

 

 

 

DSC01671.JPGLa Porte St Vincent.

 

 

DSC01670.JPG

 

 

 

bretagne-st-malo-5.JPGVue partielle de St Malo intra muros depuis la jetée.

 

 

2009Saint-Malo00422-1.jpg

 

 

 

portrait-de-francois-rene-de-chateaubriand-saint-m-copie-1.jpgchateaubriand

 

 

800px-Tombe_Chateaubriand-copie-1.jpgtombeau de Chateaubriand sur le grand bé.

 

 

800px-Sillon_12022009-copie-1.JPGLa Sillon.

 

 

800px-Saint-Malo_-_Surcouf_et_le_Fort_National-copie-1.jpgRobert Surcouf.

 

 

 

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

Pour un bon observateur, image typique de St Malo et de ses immeubles bordant les remparts...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

St Malo, le grand Bé et le tombeau de Chateaubriant à droite...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

Saint-Malo, la jetée...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

Le drapeau de St Malo...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

Le fort national, face au Sillon...

BALADE A SAINT - MALO.....

De St Malo à Paramé, la plage avec ses pieux protégant les quais des méfaits de la houle...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

Entre St Malo et Paramé, le Sillon...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

Le fort national vu du grand bé...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

St Malo: La porte St Vincent...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

St Malo St Servan: La tour Solidor vue depuis le Parc de la Briantais.

BALADE A SAINT - MALO.....

La tour Solidor vue depuis Dinard...

BALADE A SAINT - MALO.....

Saint Malo vu depuis Dinard...

BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....
BALADE A SAINT - MALO.....

Depuis Dinard, gros plan sur St Servan et la tour Solidor...

Partager cet article

Repost 0
Published by christianlegac - dans photo
commenter cet article

commentaires

Faucher 14/07/2016 14:34

Une vrai plaisir de revoir ces endroits où j'ai passé tant d'années... très belles photos