Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2022 2 16 /08 /août /2022 13:03
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

La baie de Saint Brieuc avec, sur la gauche, les stations de Binic et Saint Quay Portrieux.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

C'était une façon originale de situer Binic. BINIC, le grain de beauté des côtes d'Armor...

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Binic, coucher de soleil sur le port et l'église.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Binic vu du ciel...

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Au XIXe siècle, Binic connut son apogée en devenant, en 1845, le premier port français pour la Grande Pêche. Le port recevait annuellement 150 à 160 navires et l'activité se partageait entre la pêche à Terre-Neuve et le cabotage (importation de sel, de vin, de bois du Nord, de farines et légumes). Binic était alors le premier port de pêche à la morue.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Binic, borne de la voie de la Liberté.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Table d'orientation en forme de coquille Saint Jacques (perle de la baie de St Brieuc) près de la chapelle Notre Dame d'Espérance, entre Etables sur mer et Saint Quay Portrieux.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

L'île Harbour devant Saint Quay.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Le phare de l'île Harbour et en arrière plan, le phare du Grand Léjon.

L'Île Harbour, est appelée "Insula Herbora", selon les deux interprétations suivantes : pour l'une, seule île recouverte de végétation de la baie, pour l'autre, elle prit le nom de son ancien propriétaire, une famille de pêcheurs : "l'île à Rebours". Le site d'implantation du phare appartient au domaine maritime. Il y avait à l'origine trois constructions dont deux furent détruites. La fonction de ce phare est de signaliser le danger des écueils des roches de Saint-Quay et l'entrée de la rade de Portrieux. Le feu devait éclairer la passe étroite qui sépare les îles St-Quay du continent, qui représente la seule voie maritime praticable de la baie pour les navires qui se rendent aux ports de Portrieux, Binic, St-Brieuc, Dahouët et Erquy, en passant entre ces îles et les rochers des grands et petits Léjon. Ce furent les armateurs de la baie de St-Brieuc, qui firent l'avance des sommes nécessaires à l'administration pour achever la construction dans les meilleurs délais. En 1890, un rapport mentionnait que "le feu fixe de 5ème ordre de l'île Harbour ne présente qu'un intérêt secondaire pour la navigation depuis surtout l'allumage des feux de Portrieux et du Grand Léjon. Cependant, à raison de sa situation isolée en mer, il nécessite des dépenses élevées pour son entretien qui est confié à trois gardiens. Ces dépenses paraissent hors de proportion avec les services rendus". Ce fut la raison pour laquelle, on décida de faire l'essai d'un feu fonctionnant automatiquement, de façon permanente de jour et de nuit. La tentative s'avéra concluante, ce qui permit d'étendre ce dispositif à d'autres feux, dont Binic et Portrieux. Le feu des îles de St-Quay, au sommet nord-ouest de l'île Harbour, a été édifié en régie par le service des Phares et Balises entre 1847 et 1850, allumé le 6 mai 1850. Le feu fonctionnait au gaz de St-Marcet à l'origine. La maison-phare fut gardienné jusqu'en 1891 ; il est aujourd'hui automatisé. Considéré à l'origine comme un feu de 5ème ordre, il fut transformé en feu permanent en 1891. En 1928, les marins du "Syndicat des marins de Sous la Tour" à Plérin, réclamèrent sans succès, que la portée du feu soit plus faible, afin de ne pas le confondre avec les feux de terre. Le feu fonctionnait à cette époque au gaz d'acétylène dissous. Le feu fonctionne aujourd'hui grâce à l'énergie éolienne et à l'énergie solaire. Jean Dufour, menuisier de profesion, fut l'un des gardiens du phare au début du 20ème siècle. Selon la tradition orale, il aurait aménagé l'enclos en jardin potager et commencé à décorer les murets de motifs géométriques avec des coquillages.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

L'Île de la Comtesse.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Lever de soleil sur les îles Saint Quay et le phare de l'île Harbour.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Saint Quay et sa piscine d'eau de mer datant de plus d'un siècle et située pas loin du casino. Elle apparait sur des spots interlude des émissions de FR3 (comme les escaliers de St Malo).

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

La villa Ker Moor...

Mon dieu !, comment a-t-on pu laisser faire... Je ne parle pas de cette construction de type mauresque, je parle de ce que l'on a autorisé comme construction moderne devant !!!, une honte.

Fantaisie mauresque à Saint Quay Portrieux, la villa Ker Moor était une maison de villégiature construite à la fin du 19° siècle pour William Waddington français d'origine écossaise qui fut,archéologue, diplomate et président du conseil (1879). La villa a été agrandie au cours du 4ème quart du 20ème siècle. Dans les années 80, il y avait un restaurant au rez-de-chaussée, plus récemment un hôtel a été construit au pied de la villa.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

C'était avant, on aime ou on aime pas ! mais maintenant mes souvenirs s'envolent !!!.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Carte postale des années 50 - 60 représentant la plage du casino.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Saint Quay : La même grande plage (sans le casino) vers 1900.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

L'île de la comtesse.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Lever de soleil sur Saint Quay Portrieux.

BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...
BINIC  et   SAINT  QUAY  PORTRIEUX...

Partager cet article
Repost0

commentaires